Nos missions

L’Urssaf agit au service d’une protection sociale durable et solidaire. Elle pilote la collecte et la redistribution des cotisations et contributions nécessaires au financement du modèle social français. Notre activité se structure autour de trois grandes missions.

Assurer le financement de la protection sociale

Chaque année, l'Urssaf collecte les cotisations auprès de plus de 10 millions d'entrepreneurs et d'employeurs, pour leurs 25 millions de salariés. Elle reverse ces cotisations aux organismes de la protection sociale notamment en charge du versement des prestations maladie, vieillesse, famille, etc. En 2021, 39 % de ces cotisations sont allées au financement de la maladie, 28 % à la retraite, 10 % à la famille, 8 % au chômage, 6 % à l'autonomie, 3 % aux accidents du travail et maladies professionnelles, 3 % au remboursement de la dette sociale, 2 % aux transports et 1 % à d'autres organismes finançant le logement, l'invalidité-décès et l'emploi des travailleurs en situation de handicap.

Source : Urssaf, données 2021

L'Urssaf collecte et reverse les cotisations à près de 900 organismes partenaires

Une gestion performante des ressources

L’Urssaf assure une gestion prudente et performante des ressources afin de garantir la mise à disposition des fonds auprès des organismes attributaires.

Le système de redistribution français est ainsi géré en autofinancement pour près de 95 % des prestations sociales versées, soit près de 500 milliards d’euros. Le complément est emprunté sur les marchés financiers, conformément au montant fixé chaque année par la loi de financement de la Sécurité sociale. 

Une stratégie de financement reconnue mondialement

En 2020, malgré des besoins exceptionnels de financement, avec un plafond d’emprunt fixé à 90 milliards d’euros, l’Urssaf a reçu pour la première fois deux prix du meilleur émetteur mondial toutes catégories confondues. 

Accompagner tous les employeurs et entrepreneurs au bénéfice du développement économique et social 

L'Urssaf propose des services adaptés, prenant en compte la diversité de ses publics, leurs contraintes et leurs besoins pour faciliter l’accomplissement des démarches sociales. Cet accompagnement sur-mesure lui fait gagner en proximité avec ses usagers et contribue à renforcer la relation de confiance avec eux. Concrètement l'Urssaf : 

  • Informe sur les démarches et obligations sociales : avec une information fiable, actualisée et accessible (sites internet, assistants vocaux, guides, simulateurs, webinaires), des réponses aux questions juridiques complexes, la mise en ligne du bulletin officiel de la Sécurité sociale.

  • Simplifie les démarches via des services adaptés aux besoins de chacun : Cesu et Pajemploi pour les particuliers, Titre emploi service entreprise pour les entreprises, Chèque emploi associatif et Impact emploi association pour les associations.

  • Conseille les usagers sur les étapes clés de leur activité : avec les rendez-vous conseil, l'accompagnement à la création d’entreprise, le site mon-entreprise.urssaf.fr, la visite-conseil pour les jeunes entreprises, l'aide à la mise en place d’un accord d’intéressement avec mon-interessement.urssaf.fr, etc.
  • Soutient les entreprises en difficulté : avec la prévention via la détection des « signaux faibles » et la définition de solutions adaptées à la situation des usagers (délais de paiement, remises de majoration de retard, mesures exceptionnelles, etc.). 

85,4 %

des usagers sont satisfaits de l'accompagnement de l'Urssaf

(enquête de satisfaction 2021)

9/10

de nos courriels font l'objet d'une réponse sous 48h

18 700 

réponses à des questions juridiques "complexes" posées par les entreprises 

en 2021

Garantir les droits sociaux et l’équité entre tous les acteurs économiques 

L’Urssaf contribue à préserver le financement de la protection sociale. Cela se traduit par sa capacité à fiabiliser les procédures de recouvrement à travers la sécurisation juridique des démarches, le recouvrement amiable et forcé et les opérations de contrôle. Cette mission permet d’assurer une saine concurrence entre les entreprises et garantit la conversion des activités économiques en droits sociaux justes pour tous les travailleurs. 

  • Sécuriser, c’est prévenir les cas d’erreur ou d’anomalie avant ou pendant la période de déclaration, en répondant aux interrogations des entreprises et en faisant de la pédagogie via des contrôles sur demande ou des visites-conseil ;
  • Contrôler, c’est vérifier l’exactitude des déclarations réalisées afin de préserver les droits des salariés mais aussi afin de lutter contre le travail dissimulé.