Bourgogne-Franche-ComtéConjonctureDéclarations d'embaucheEmployeursEmploi
Publié le 06 janvier 2021

Malgré un rebond au 3e trimestre 2020, le niveau de l’emploi reste inférieur à celui d’avant crise

Stat'UR n°22

Au niveau national comme au niveau régional, le 3e trimestre 2020, seul trimestre de l’année non marqué par un confinement, montre un retour à la «normale» de l’activité économique. La plupart des établissements a repris leurs activités  au  moins  partiellement.

Après  deux  trimestres difficiles,  la  masse  salariale  (soumise  à  cotisations)  remonte  nettement  ce  trimestre  (sous  l’effet d’un  moindre recours au chômage partiel) et les effectifs salariés sont en hausse (+ 1,9% en région et + 1,8% en France).

En région, les emplois permanents et intérimaires sont en  hausse  ce  trimestre  (respectivement  +  3 880  et + 8470). Malgré ce rebond, la crise a fortement marqué l’économie de la région et le nombre d’emplois ne retrouve pas son niveau d’avant crise. Ainsi, sur un an, la région a perdu 12800 postes dont 7 930 emplois permanents.
Dans  l’industrie,  secteur  en  décroissance  depuis  plusieurs années, les difficultés se sont intensifiées et le secteur  perd  encore  0,7%  de  ses  postes  ce  trimestre contre -  0,3 % en France.

Ce trimestre, alors que la situation s’améliore en France dans le commerce (+ 0,4 % ce trimestre),  le  secteur  reste  en  difficulté  dans  la  région (- 0,2%). Dans les services, la région suit la tendance nationale avec un net rebond ce 3e trimestre (+ 4 790 postes) mais qui ne compense pas les pertes du premier semestre (- 3 180 postes sur un an).
Grâce aux emplois créés au 3e trimestre  (+ 410  postes),  le  niveau  d’emplois  dans  la construction  est  resté  identique  à  celui  d’avant  crise (environ 50 600 postes) dans la région.

La hausse dans l’intérim se confirme et s’accélère ce trimestre (+ 33,3 % en région contre + 22,8% en France).Les huit départements de la région progressent ce trimestre : de + 1,4 % dans la Nièvre dont le regain de l’intérim reste timide à + 2,5 % dans le Doubs (fortement porté par un rebond de l’intérim).

Chiffres clés

  • + 8 470 Emplois intérimaires ce trimestre
  • + 3 880 Emplois permanents ce trimestre

Boite à outils

Télécharger la publication