BretagneConjonctureEmployeursEmploi
Publié le 06 octobre 2022

Les effectifs continuent de progresser

Stat'UR n°50

Au deuxième trimestre 2022, dans un contexte économique marqué par de fortes incertitudes sur les plans géopolitique et sanitaire, les effectifs continuent de progresser (+ 0,3%), au même rythme qu’au trimestre précédent. Ils augmentent de + 2,4% sur un an et de + 4,0% par rapport à la situation d’avant la crise sanitaire, au dernier trimestre 2019. 

Les effectifs intérimaires reculent de - 1,0% sur le trimestre, après une baisse de - 2,0%(r) sur le premier trimestre. Le nombre d’intérimaires progresse sur un an de + 3,3%, soit 1 470 postes supplémentaires et reste au-dessus du niveau d’avant-crise (+ 2,7% ; + 1 180 postes).

Hors intérim, les effectifs augmentent de + 0,4% (+ 2 880 postes) après + 0,5% sur le trimestre précédent. Ce sont ainsi, 18 620 postes créés sur un an (+ 2,3%) et 32 250 nouveaux postes par rapport à la situation d’avant-crise (+ 4,1%). 

Les effectifs des services hors intérim restent bien orientés avec une hausse de + 0,6%, après + 0,8% sur le trimestre précédent. 

Dans l’industrie, ils croissent de + 0,2% après un premier trimestre stable. En revanche, ils restent au même niveau dans le commerce depuis le quatrième trimestre 2021 et diminuent légèrement dans la construction (- 0,1%) après + 0,3% sur le premier trimestre.

La masse salariale (soumise à cotisations sociales) augmente de + 1,7% sur le trimestre après + 1,4% sur le trimestre précédent. Son niveau dépasse de +11,4% celui de fin d’année 2019. 

Le salaire moyen par tête (SMPT) poursuit sa progression dans le contexte de hausse des salaires et de la revalorisation du Smic (+ 2,65% en mai). Il croît de + 1,5% sur le trimestre, après une hausse de + 0,6% sur le premier trimestre. Il progresse ainsi de + 6,9% par rapport au quatrième trimestre 2019. 

Sur les départements bretons, les effectifs continuent de progresser au même rythme qu’au trimestre précédent dans le Finistère (+ 0,3%) et les Côtes d’Armor (+ 0,1%). Ils repartent à la hausse dans le Morbihan (+ 0,3%) après un premier trimestre stable et restent bien orientés en Ille et Vilaine (+ 0,4%) après une hausse de + 0,6% sur le trimestre précédent.

Au niveau national, les effectifs augmentent dans toutes les régions sur le premier trimestre 2022 à l’exception des Hauts-deFrance et de la Bourgogne-Franche-Comté. Par rapport à la situation d’avant-crise, ils progressent dans toutes les régions, la Bretagne se situant toujours dans les régions les plus dynamiques.

Boite à outils

Télécharger la publication