Centre-Val de LoireConjonctureEmployeursEmploi
Publié le 19 mars 2021

Le deuxième confinement suspend le rebond observé au trimestre précédent

Stat'UR n°31

Le troisième trimestre 2020, s'il ne compensait pas les pertes enregistrées jusque-là , marquait cependant un net rebond de la situation économique. Le deuxième confinement y a donné un nouveau coup d'arrêt.

Toutefois, s'il est comparable dans la durée au premier, un demi-trimestre, il a été moins sévère et son impact sur l'emploi est donc moins marqué. Ainsi la masse salariale recule de 0,9 % ce trimestre (- 0,8 % France entière) et les effectifs de 0,1 % (- 0,2 % France entière). Certains secteurs plus touchés ont dà» renforcer le recours au chômage partiel. Ce trimestre, les indemnités de chômage partiel représentent 2,5 % des rémunérations contre 1,4 % le trimestre dernier.

Certains secteurs maintiennent leur dynamisme comme la construction et l'intérim encore orientés à  la hausse ce trimestre, et permettent un bilan trimestriel de l'emploi positif dans l'Eure-et-Loir (+ 0,3 %) et le Loir-et-Cher (+ 0,5 %). Vous trouverez d'ailleurs dans cette note en encadré mettant en avant les activités qui ont embauché en 2020, malgré la riseÏ?

Sur un an, le bilan de l'emploi demeure orienté à  la baisse dans tous les départements, de - 4,1 % dans l'Indre à  - 0,5 % dans l'Eure-et-Loir (- 1,7 % au niveau national).
 

Chiffres clés

  • - 0,9 % c'est l'évolution trimestrielle de la masse salariale mais...
  • + 0,3 % pour l'évolution de la masse salariale + le chômage partiel.
  • - 9 500 postes perdus en un an
  • - 21 % de CDI signés par rapport au 4e trimestre 2019.

Boite à outils

Télécharger la publication