Centre-Val de LoireConjonctureDifficultés des entreprisesSalairesEmployeursEmploi
Publié le 23 juin 2022

Stabilisation de l’emploi dans un contexte difficile

Stat'UR n°36

Le contexte économique dégradé de ce début d’année, marqué par la poursuite de l’épidémie du Covid-19 et le déclenchement de la guerre en Ukraine, pèse sur la dynamique de l’emploi en région, + 0,1 % (+ 800 postes) après + 0,5 % le trimestre précédent.

France entière, la hausse se maintient à 0,4 % ce trimestre. Désormais, l’évolution régionale de l’emploi de + 2,3 % sur un an et de + 1,4 % par rapport au dernier trimestre 2019 est inférieure d’un point à celle nationale.

La croissance du salaire moyen par tête (SMPT) s’amplifie ce trimestre : + 0,7 % après + 0,4 % au trimestre précédent, mais reste en deçà de celle du niveau national (+ 1,4 %). 
Ce dynamisme du SMPT sont portés notamment par la hausse du Smic de + 0,9 % au 1er janvier 2022.

La masse salariale soumise à cotisations sociales, suivie dans le cadre de cette publication, poursuit sa vive hausse (+ 7,5 % sur un an). 
Elle se situe largement au-dessus de son niveau d’avant crise (+ 5,1 %).

Le recours au chômage partiel reste à un niveau équivalent au trimestre précédent, soit le plus bas depuis le début de la crise sanitaire.

Les indemnités ne représentent plus que 15 millions d’euros, soit 0,3 % de la masse salariale. Ce ratio était de l’ordre de 2 % du 4e trimestre 2020 au 3e trimestre 2021.

Les intentions d’embauches en CDI restent stables par rapport au trimestre précédent, 35 200 contrats signés en région Centre-Val de Loire.
C’est 16 % de plus qu’au 4e trimestre 2019 (+ 20 % au niveau national).

Chiffres clés

  • + 1,4% pour l’évolution de l’emploi par rapport au niveau avant crise
  • + 5,1% pour l’évolution annuelle de la masse salariale par rapport au niveau avant crise
  • 35 200 c’est le nombre de Cdi signés ce trimestre. Un nombre élevé depuis plusieurs trimestres.

Boite à outils

Télécharger la publication