Grand EstConjonctureSalairesEmployeursEmploi
Publié le 06 janvier 2021

Léger rebond des effectifs salariés au 3e trimestre

Stat'UR n°20

Suite à la création des nouvelles régions, l'Urssaf présente dorénavant sa publication commune avec les Urssaf de Champagne-Ardenne et Lorraine.

Après un deuxième trimestre fortement marqué par les mesures de confinement, l’activité reprend dans le Grand Est. Les effectifs salariés se redressent par rapport au trimestre précédent (+ 1,6 %). Toutefois, sur un an, ils demeurent toujours en baisse : - 1,6 %, soit 13 170 postes détruits.  

Les effectifs intérimaires se contractent moins fortement : - 13,8 %. Cette baisse correspond à 9 110 intérimaires de moins qu’au 3e trimestre 2019. Hors intérim, ce sont encore 13 170 postes qui disparaissent.

Dans l’hébergement-restauration, les arts spectacles et activités récréatives, le commerce, une reprise s’amorce par rapport au trimestre précédent.

Dans la construction, les effectifs salariés restent orientés à la hausse :ils progressent de 1,5 % en un an, soit 1 690 salariés de plus.  

Les dix départements qui composent la région subissent toujours des pertes globales de salariés. La baisse  la  plus  modérée  est  observée  en  Meurthe-et-Moselle  avec  - 1,0 %.  Les  évolutions  varient ensuite de - 1,1 % dans le Bas-Rhin et les Vosges à - 3,6 % en Haute-Marne. Sur un an, la masse salariale diminue de 2,1 %. Le salaire moyen par tête (SMPT) est en légère hausse de 0,1%.

Chiffres clés

  • - 13 170  postes dans le secteur privé hors intérim
  • - 9 110 intérimaires en un an