Grand EstConjonctureDifficultés des entreprisesSalairesEmployeursEmploi
Publié le 27 septembre 2022

La croissance des effectifs ralentit à nouveau ce trimestre

Stat'UR n°27

L’économie demeure marquée par les conflits géopolitiques, les approvisionnements sous tension et l’inflation galopante. Dans ce contexte les effectifs salariés de la région Grand-Est poursuivent leur croissance au second trimestre 2022 mais à un rythme qui s’essouffle. Ils augmentent légèrement de 0,2 %.

Sur un an, ils augmentent de 1,8 %, soit + 25 270 postes. 

Toutes activités confondues, les effectifs salariés régionaux demeurent supérieurs à leur niveau d’avant crise de la fin 2019 (+ 1,9 %). 

Les effectifs de l’hébergement-restauration et de l’intérim participent à nouveau à la dynamique régionale, avec des hausses de respectivement 8,1 % et 5,9 % sur un an.

Dans les autres secteurs, les effectifs salariés progressent également : +2,1 % dans les autres services, + 0,6 % dans la construction et + 0,6 % dans le commerce.

Les effectifs industriels du Grand Est s’accroissent légèrement sur un an. C’est le troisième trimestre au cours duquel le secteur maintient ses effectifs après de nombreuses années de baisse.

Les dix départements qui composent la région enregistrent tous une hausse de leurs effectifs. Ces derniers augmentent à des rythmes compris entre + 0,8 % et + 2,3 %. Les croissances les plus marquées sont observées en Meuse, Moselle et Bas-Rhin.

Le salaire moyen par tête (SMPT) augmente de 6,4 % en un an, portant ainsi l’évolution annuelle de la masse salariale à 9,2 %.