Grand EstConjonctureDifficultés des entreprisesSalairesEmployeursEmploi
Publié le 23 juin 2022

Les effectifs salariés poursuivent leur croissance à un rythme moins soutenu qu ’au trimestre précédent

Stat'UR n°26

Malgré un contexte économique dégradé, marqué par la poursuite de l’épidémie de Covid-19 et le déclenchement de la guerre en Ukraine, les effectifs salariés poursuivent leur croissance au premier trimestre 2022, en région Grand-Est.

La progression est cependant en léger ralentissement et les effectifs restent stables par rapport au trimestre précédent. Sur un an, ils augmentent de 2,4 %, soit + 33 260 postes .

Toutes activités confondues, les effectifs salariés régionaux demeurent supérieurs à leur niveau d’avant crise de la fin 2019 (+ 1,6 %).
Les effectifs de l’hébergement-restauration et de l’intérim participent à la dynamique régionale, avec des hausses de respectivement 14,4 % et 9,3 % sur un an.

Dans les autres secteurs, les effectifs salariés progressent également : +2,2 % dans les autres services, + 1,2 % dans la construction et + 1,2 % dans le commerce.

Les effectifs industriels du Grand Est sont stables sur un an, après les fortes baisses connues au plus fort de la crise sanitaire, allant jusqu’à – 2,7 %.
Les dix départements qui composent la région sont toujours orientés à la hausse, leurs effectifs croissant à des rythmes compris entre + 1,7 % et + 3,2 %. Les croissances les plus marquées sont observées en Moselle, Marne et Ardennes.

Le salaire moyen par tête (SMPT) augmente de 5,6 % en un an, portant ainsi l’évolution annuelle de la masse salariale à 8,9 %.