Publié le 20 juin 2018

Indicateurs Acoss-Urssaf à fin mai 2019

Baromètre économique n°93

En mai 2018, le nombre de déclarations d’embauche de plus d’un mois (hors intérim) progresse de 1,5 % après une baisse de 2,6 % en avril. Sur trois mois, le nombre de déclarations d’embauche de plus d’un mois est stable (- 0,1 %). Sur un an, il augmente de 6,5 %.

La hausse du mois de mai s’explique par la progression des déclarations d’embauche en CDD de plus d’un mois (+ 2,6 %) et par la légère hausse des embauches en CDI (+ 0,3 %). Sur un an, les déclarations d’embauches en CDI restent très dynamiques (+ 10,6 % ; + 2,9 % pour les CDD de plus d’un an).

Dans l’industrie, les déclarations d’embauche de plus d’un mois augmentent de 1,9 % en mai 2018, portant à - 0,3 % l’évolution sur trois mois et à + 8,2 % celle sur un an.

Après une accélération au trimestre précédent, les effectifs salariés affichent une hausse plus mesurée au premier trimestre 2018 : + 0,2 % (après + 0,4 %). Ils augmentent de 1,7 % sur un an. Le salaire moyen par tête progresse de 0,4 % sur le trimestre et de + 1,7 % sur un an. La masse salariale est ainsi en hausse de 0,8 % sur le trimestre et de 3,4 %.

Dans l’industrie, les effectifs salariés sont quasiment stables au premier trimestre 2018. Ils augmentent de 0,2 % sur un an.

En avril 2018, sur le champ des entreprises de 10 salariés ou plus, le taux d’impayés hors taxations d’office à échéance fin de mois (0,97 %) et celui à échéance + 90 jours  (0,49 %) se maintiennent sur trois mois et sur un an. Le taux à + 30 jours (0,63 %) est quant à lui en baisse : - 0,13 pt sur trois mois et - 0,12 pt sur un an.

Les demandes de délais des entreprises de 10 salariés ou plus diminuent sur trois mois et sur un an sans toutefois remettre en cause à ce stade la tendance globalement stable observée depuis début 2017.

Boite à outils

Télécharger la publication

Retrouvez les jeux de données et leur datavisualisation sur Open Urssaf

Accéder à Open Urssaf