Publié le 28 août 2019

Indicateurs Acoss-Urssaf à fin juillet 2019

Baromètre économique n°107

En juillet 2019, le nombre de déclarations d’embauche de plus d’un mois (hors intérim) enregistre une hausse de 0,7 %, après avoir progressé de 2,6 % au mois précédent. Il augmente ainsi de 1,3 % sur trois mois et de 4,0 % sur un an.

L’évolution du mois de juillet s’explique par la hausse des déclarations d’embauche en CDI (+ 1,6 %), celles en CDD de plus d’un mois étant quasiment stables (- 0,2 %). Sur un an, les déclarations d’embauche en CDI augmentent de 6,1 % et celles en CDD de plus d’un mois de 2,0 %.

Dans l’industrie, les déclarations d’embauche de plus d’un mois diminuent de 0,4 % sur un mois et de 0,7 % sur trois mois comme sur un an.

La masse salariale soumise à cotisations sociales du secteur privé augmente de 1,0 % au deuxième trimestre 2019 (estimation provisoire), après + 0,3 % au premier trimestre 2019. Sur un an, l'évolution est de + 3,0 % après + 2,7 %. En intégrant la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat instaurée le 21 décembre 2018, qui pouvait être versée jusqu’au 31 mars 2019, la masse salariale enregistre une baisse de 0,5 % au deuxième trimestre 2019 après la forte hausse de 1,7 % au trimestre précédent ; elle augmente de 3,0 % sur un an, après + 4,2 %.

En juillet 2019, sur le champ des entreprises de 10 salariés ou plus, les taux d’impayés hors taxations d’office à échéances 30 et 90 jours diminuent sur trois mois et sont quasiment stables sur un an. Celui à échéance fin de mois est stable sur trois mois et en hausse sur un an.

Les demandes de délais des entreprises de 10 salariés ou plus restent orientées à la baisse après les fortes hausses enregistrées au premier trimestre 2019. Sur trois mois, elles diminuent de 13,9 %.

Boite à outils

Télécharger la publication

Retrouvez les jeux de données et leur datavisualisation sur Open Urssaf

Accéder à Open Urssaf