Publié le 22 avril 2020

Indicateurs Acoss-Urssaf à fin mars 2020

Baromètre économique n°115

AVERTISSEMENT : la présente publication intègre les premiers impacts de la crise sanitaire du Covid-19 sur les indicateurs économiques suivis par l’Acoss et les Urssaf.

En mars 2020, le nombre de déclarations d’embauche de plus d’un mois (hors intérim) se contracte très nettement dans le contexte de crise sanitaire du Covid-19 (après - 0,5 % en février). Le recul est de 22,6 % par rapport au mois de février. Il est de 19,3 % sur trois mois et de 23,0 % sur un an.

Les déclarations d’embauche en CDI diminuent de 20,5 % en mars 2020, et celles en CDD de plus d’un mois de 24,5 %. Sur un an, les déclarations d’embauche en CDI et celles en CDD de plus d’un mois baissent respectivement de 20,4 % et 25,5 %.

Dans l’industrie, les déclarations d’embauche de plus d’un mois diminuent de 18,9 % en mars 2020. La diminution est de 13,8 % sur trois mois et de 20,4 % sur un an.

Les effectifs salariés du secteur privé ont progressé de 0,5 % au quatrième trimestre 2019, en progrès par rapport au trimestre précédent (+ 0,2 %). Sur un an, ils augmentent de 1,5 %. La masse salariale (soumise à cotisations sociales) a augmenté de 0,6 % au quatrième trimestre 2019, soit moins qu’au troisième (+ 1,0 %). Elle progresse de 2,9 % sur un an.

En mars 2020, sur le champ des entreprises de 10 salariés ou plus, le taux d’impayés hors taxations d’office, mesuré en fin de mois, augmente très fortement et atteint 15,82 % ; il s’établissait à 0,71 % en février. Les taux à échéance + 30 jours et à 90 jours, pas encore impactés par la crise, sont globalement stables sur trois mois et un an.

Boite à outils

Télécharger la publication

Retrouvez les jeux de données et leur datavisualisation sur Open Urssaf

Accéder à Open Urssaf