EmploiSalairesConjonctureParticulier
Publié le 13 juillet 2018

Les particuliers employeurs au premier trimestre 2018

Acoss Stat n°271

Au premier trimestre 2018, la masse salariale nette de l’emploi à domicile diminue de 0,3 % après deux trimestres de stabilité. Ce recul s’explique par la diminution du volume horaire déclaré (- 0,9 %) liée notamment au repli du nombre d’employeurs (- 0,7 %), le volume horaire moyen par employeur étant quant à lui en légère baisse (- 0,2 %).

Sur un an, la masse salariale nette de l’emploi à domicile enregistre une baisse de 0,7 %. En effet, la progression du taux de salaire horaire (+ 1,7 %) ne compense que partiellement la baisse du nombre d’heures déclaré (- 2,3 %).

La masse salariale de l’emploi à domicile hors garde d’enfant continue de diminuer ce trimestre (- 0,4 %, après - 0,1 % et ‑ 0,3 %).

Après plusieurs trimestres de hausse, le champ de la garde d’enfant à domicile marque le pas sur le trimestre : le nombre d’heures diminue de 0,3 %. L’évolution reste toutefois positive sur un an.

La masse salariale des assistantes maternelles continue de progresser légèrement (+ 0,4 % après + 0,2 %), compte tenu d’une hausse du taux horaire (+ 0,8 %) plus forte que le recul  du volume horaire (‑ 0,4 %). Sur un an, elle augmente de 0,8 %.

Au total, la masse salariale versée par les particuliers employeurs est stable sur le trimestre (- 0,0 %) et sur un an (+ 0,1 %).

 

  • -
  • -