EmploiSalairesConjonctureParticulier
Publié le 19 janvier 2018

Les particuliers employeurs au troisième trimestre 2017

Acoss Stat n°263

Au troisième trimestre 2017, la masse salariale nette de l’emploi à domicile diminue légèrement (- 0,2 % après - 0,9 %). Cette diminution s’explique par le repli du volume horaire déclaré (- 0,7 %) résultant de la baisse du volume horaire moyen par employeur (- 0,8 %), le nombre d’employeurs étant quant à lui relativement stable sur la période (+ 0,1 %).

Sur un an, la masse salariale nette de l’emploi à domicile est stable (- 0,0 % après  + 0,7 % au trimestre précédent). En effet, la progression de 1,7 % du taux horaire compense la baisse de 1,7 % du volume horaire déclaré.

La baisse du troisième trimestre est de nouveau portée par l’emploi à domicile hors garde d’enfant : la masse salariale diminue de 0,7 % sur ce champ, comme au  trimestre précédent. Le volume horaire moyen par employeur est en baisse de 1,1% (- 1,0 % sur le trimestre précédent), le nombre d’employeurs est quant à lui quasiment stable (- 0,1 %).

Sur le champ de la garde d’enfants, la masse salariale reste dynamique : + 0,9 % sur le trimestre et + 3,6 % sur un an. Le volume horaire déclaré augmente de 0,5 % sur le trimestre et de 1,9 % sur un an, malgré une diminution du nombre d’heures déclaré par employeur. Le nombre d’employeurs augmente quant à lui de 1,5 %.

Sur le champ des assistantes maternelles, le volume horaire diminue de nouveau (- 0,5 %) au troisième trimestre 2017 et de 0,8 % sur un an. La masse salariale nette est quasiment stable  sur le trimestre (+ 0,1 %) et progresse de 0,8 % sur un an.

Au total, la masse salariale versée par les particuliers employeurs diminue de 0,3 % sur le trimestre et progresse de 0,4 % sur un an.

Avertissement

A compter du présent numéro, en plus d’être désaisonnalisées, les séries publiées sont corrigées des effets « jours ouvrables » et « année bissextile » (CVS-CJO). Cette correction permet de mieux appréhender les effets liés aux particularités du calendrier, tels que constatés dans la précédente publication s’agissant des deux premiers trimestres 2017 (Acoss Stat n°254). Ce changement méthodologique modifie significativement les évolutions précédemment publiées (cf. tableau des révisions). Ainsi, par exemple, le glissement trimestriel de la masse salariale de l’emploi à domicile au 2ème trimestre 2017 (resp. au 1er trimestre) passe de - 1,9 % (resp. + 2,1 %) à - 0,9 % (resp. + 1,5 %).

Boite à outils

Télécharger la publication

Retrouvez les jeux de données et leur datavisualisation sur Open Urssaf

Accéder à Open Urssaf