Devenir inspecteur·rice Urssaf

Vous recherchez un métier qui allie l’investigation et l’expertise, requiert des qualités relationnelles et le goût des chiffres ? Un métier au contenu varié, exercé de manière autonome, dans une logique d’accompagnement et de conseil aux entreprises, portant les valeurs de solidarité, d’exemplarité et d’équité du réseau des Urssaf ?

Le métier d'inspecteur·rice

Les inspecteurs participent à la lutte contre la fraude au prélèvement social. Leur travail contribue à garantir aux salariés le respect de leurs droits sociaux et à assurer aux employeurs une saine concurrence.
Les inspecteurs travaillent avec des interlocuteurs multiples : impôts, police, douane, inspection du travail, partenaires institutionnels (Assurance maladie, Allocations familiales)… 

98 000 

actions de contrôles et actions de préventions engagées en 2021

Deux spécialités

Contrôle comptable d’assiette

Les inspecteurs chargés du contrôle comptable d’assiette conseillent et accompagnent les entreprises. Lors de contrôles en entreprise, ils vérifient l’exactitude des déclarations prévues par la législation relative au financement des régimes de Sécurité sociale et d’assurance chômage.

Télécharger la fiche métier
5919-FicheMetier-UR-Inspecteur-CCA.pdf - PDF - 653.53 Ko

Lutte contre le travail dissimulé

Les inspecteurs en charge de la lutte contre le travail  dissimulé sont pleinement investi dans la lutte contre la fraude au prélèvement social. Lors de visites inopinées en entreprise, ils sont chargés de vérifier l’exactitude des déclarations des employeurs. S’ils constatent le recours au travail dissimulé, ils évaluent le préjudice pour la Sécurité sociale et instruisent une procédure pénale suite à la verbalisation de l'infraction caractérisée.

Télécharger la fiche métier
5919-FicheMetier-UR-Inspecteur-LCTI.pdf - PDF - 317.01 Ko

Processus de recrutement

Du 1er septembre au 10 octobre, l’Urssaf lance sa campagne annuelle de recrutement des inspecteurs en proposant des postes à pourvoir dans toute la France.

Profils recherchés

Conditions à remplir

Procédure de recrutement

Octobre 2022

Test d'aptitudes cognitives et bureautiques

Novembre 2022

Session d'évaluation et entretien de motivation

Décembre 2022

Décision
finale

Janvier 2023

Entrée
en formation

A noter : il n’existe aucun organisme agréé ou accrédité par l’Urssaf proposant des tests d’entrainement psychotechniques et plus largement, liés au concours pour devenir inspecteur.

Modalités de formation

Une formation initiale certifiante

L’exercice du métier d’inspecteur est conditionné par le suivi et la réussite de la formation nationale spécifique à ces métiers. Une fois la formation validée, l’inspecteur est agréé et doit prêter serment devant le tribunal d’instance. Cette formation est visée par un certificat de qualification professionnelle avec une reconnaissance européenne niveau VII (équivalent Master II).

Conditions de formation

Après avoir passé des épreuves de sélection, l’Urssaf vous proposera une formation certifiante et rémunérée de 19 mois pour la spécialité contrôle comptable d’assiette et 16 mois pour la spécialité lutte contre le travail illégal à l’issue de laquelle vous deviendrez inspecteur.

La formation se déroule : 

*Maintien de la rémunération pour les candidats internes / **participation de l'employeur aux frais d'hébergement, de restauration et de déplacement tel que prévu dans la Convention Collective des Personnels des organismes de Sécurité sociale du 8 février 1957 et selon le protocole d'accord relatif aux frais de déplacement du 23/07/2015, article 5

Déroulement de la formation

 

  • Un socle de formation commun aux métiers du contrôle 
  • Des modules de formation spécifiques selon les spécialités
  • Une formation dispensée sur site de formation ou en distanciel
  • Des mises en situation professionnelle tout au long de la formation
  • Un accompagnement lors des stages en Urssaf et en entreprise par un tuteur et des moniteurs.

Certification

 

La Direction est avisée régulièrement de la progression du stagiaire et se prononce à chaque phase sur le maintien ou non en formation. À l’issue de la dernière phase en organisme, la Direction rencontre le stagiaire et lui fait part de son avis favorable ou défavorable pour la certification. La décision de la Direction est jointe au dossier de certification pour être présentée au jury.

Un jury de certification est organisé à la fin de la formation durant lequel est auditionné le stagiaire. Le jury se prononce sur la base de cette audition et des réalisations probantes produites par le stagiaire.
 

Ressources utiles

Plaquette de présentation

     Une brochure pour tout savoir sur le métier, le recrutement et la formation d'inspecteur·rice Urssaf. 

Download this file
Last modification on 29/07/2022
File size : 878.85 Ko
Accédez aux ressources documentaires
reference-dimage