Caisse nationale du réseau des Urssaf

Stat'UR n° 337 - Janvier 2022
Les auto-entrepreneurs fin juin 2021

Fin juin 2021, le réseau des Urssaf dénombre 2,230 millions auto-entrepreneurs (AE) administrativement actifs, soit 393 000 de plus sur un an (+ 17,2 %). Cette forte augmentation s’explique par celle des immatriculations, dont le niveau atteint 719 000 sur douze mois, soit 30,1 % de plus que sur l’année précédente. Le nombre de radiations s’établit quant à lui à 326 000 comptes sur la même période, en hausse de 16,6 % par rapport à l’année précédente.

Au deuxième trimestre 2021, 1 145 000 auto-entrepreneurs déclarent un chiffre d’affaires (CA) positif, soit 30,6 % de plus qu’au deuxième trimestre 2020, qui avait été marqué par le confinement sanitaire. Ces auto-entrepreneurs économiquement actifs représentent 51,3 % des inscrits au deuxième trimestre 2021. Cette part est plus élevée que le niveau bas enregistré un an plus tôt au plus fort de la crise (47,7 %), mais reste nettement inférieure aux niveaux qui prévalaient avant la pandémie (59,1 % au deuxième trimestre 2019), en lien, au moins en partie, avec le dynamisme des immatriculations (les premières déclarations de chiffre d’affaires pouvant prendre du temps).

Après le ralentissement observé en 2020 dans le contexte de la crise, le chiffre d’affaires global renoue avec le fort dynamisme enregistré en 2018 et 2019 à la suite du doublement des plafonds donnant droit au statut d’AE : il dépasse ainsi pour la première fois les 5 milliards d’euros au deuxième trimestre 2021, soit 58 % de plus qu’au deuxième trimestre 2020 et 31 % de plus qu’au deuxième trimestre 2019. Le chiffre d’affaires trimestriel moyen (4 567 euros) est quant à lui en hausse de 21,3 % sur un an et de 6,1 % sur deux ans.

Au 30 juin 2021, le nombre d’AE augmente dans tous les secteurs sur un an. Les immatriculations restent particulièrement dynamiques dans les activités de poste et de courrier et dans le commerce de détail non spécialisé, compte tenu du développement de la livraison à domicile et de la vente à distance.

La région Île-de-France se démarque avec une évolution annuelle du nombre d’AE économiquement actifs dépassant 33 % alors que les autres régions se situent entre 27 % et 30 %.

Mis à jour le 28/01/2022
open.urssaf.fr

Documents à télécharger

Sources et méthodologie

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et pour vous permettre de partager des contenus de notre site via les réseaux sociaux. Pour en savoir plus.

x