Caisse nationale du réseau des Urssaf

Acoss Stat n° 98 - Février 2010
Les heures supplémentaires au quatrième trimestre 2009

Au quatrième trimestre 2009, le montant des exonérations TEPA atteint 708 millions d’euros et le nombre d’heures supplémentaires exonérées s’élève à 176 millions. La baisse du nombre d’heures supplémentaires ralentit. Ainsi, leur glissement annuel est de - 5,6 % sur un an, après - 8,7 % au trimestre précédent. En particulier, ce glissement s’établit à - 12,2 % dans l’industrie, après - 19,5 % au troisième trimestre et - 19,8 % au deuxième trimestre. Dans le tertiaire, la diminution du nombre d’heures supplémentaires est également moins marquée qu’aux trimestres précédents (- 3,1 % après - 5,4 % et - 7,0 %), en raison notamment d’une moindre dégradation dans l’intérim. Le BTP enregistre quant à lui une baisse de 6,5 % (après - 8,4 % et - 4,8 %).

Sur l’ensemble de l’année 2009, le nombre d’heures supplémentaires diminue de 7,0 % par rapport à l’année 2008. Cette évolution résulte de tendances très différenciées selon la taille : - 0,6 % dans les TPE contre - 9,0 % dans les entreprises de plus de 10 salariés.

Les heures supplémentaires sont plus dynamiques en Corse et Languedoc Roussillon et à l’inverse moins bien orientées en Bretagne, Pays de la Loire et Lorraine ; des disparités assez proches de celles de l’emploi salarié.

Mis à jour le 22/02/2010

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et pour vous permettre de partager des contenus de notre site via les réseaux sociaux. Pour en savoir plus.

x