Caisse nationale du réseau des Urssaf

Stat'UR n° 41 - Décembre 2020
L’économie bretonne résiste mieux à la crise

En Bretagne, les effectifs du secteur privé progressent de 1,9% sur le troisième trimestre après une baisse de 0,2%(r) sur le deuxième trimestre. Les effectifs intérimaires continuent de croître (+ 22,1%), après 21,7%(r) sur le trimestre précédent. Hors intérim, les effectifs augmentent de 1,0% (+ 8 200 postes) contre - 1,0%(r) sur le second trimestre. La reprise est dynamisée par l’intérim, les secteurs des hôtels cafés restaurants, des arts, spectacles et activités récréatives et par la construction. Le troisième trimestre enclenche un début de retour à l’activité normale avec une forte baisse du chômage partiel. La masse salariale (soumise à cotisations sociales) progresse de 19,2% après une baisse de 13,8%(r) sur le deuxième trimestre. Sur un an, elle augmente de 0,3%. En prenant en compte la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (exonérée de toutes cotisations et contributions sociales) pour donner une vision de l’ensemble des rémunérations versées, la masse salariale est plus dynamique sur un an (+ 1,3 %).

Les chiffres Clés

+ 1,9% du nombre de salariés sur le trimestre
(+ 1,0% hors intérim)

- 0,3% du nombre de salariés sur un an
(- 0,1% hors intérim)

Mis à jour le 23/12/2020

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et pour vous permettre de partager des contenus de notre site via les réseaux sociaux. Pour en savoir plus.

x