Caisse nationale du réseau des Urssaf

Stat'UR n° 44 - Mars 2021
Net ralentissement dans le contexte du second confinement

Les effectifs salariés du secteur privé augmentent très légèrement en Bretagne sur le quatrième trimestre (+ 0,1%) après une hausse de 2,0% sur le troisième trimestre. Sur un an, 7 070 postes ont été supprimés (- 0,8%).

Sur le trimestre, l’emploi intérimaire se contracte (- 0,4%) après un recours important à l’intérim sur le trimestre précédent (+ 22,1%).

Hors intérim, les effectifs progressent de 0,1% (+ 890 postes) après + 1,1% sur le troisième trimestre. Le ralentissement est notamment accentué par la baisse des effectifs dans les secteurs des services concernés par les fermetures administratives dans l’hébergement-restauration et les arts, spectacles et activités récréatives. Toutefois, les effectifs continuent de progresser dans la construction et des créations de postes sont significatives dans les secteurs de la santé.

La masse salariale (soumise à cotisations sociales) recule de 0,8% en lien avec une hausse du chômage partiel qui représente 2,5% de la masse salariale contre 0,9% au troisième trimestre. Par département, les effectifs sont en légère baisse sur le quatrième trimestre (- 0,1%) dans les Côtes d’Armor et en Ille et Vilaine. Ils progressent de 0,3% dans le Finistère et de 0,2% dans le Morbihan.

Les chiffres Clés

+ 0,1% du nombre de salariés sur le trimestre
(+ 0,1% hors intérim)

- 0,8% du nombre de salariés sur un an
(- 0,6% hors intérim)

Mis à jour le 26/03/2021

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et pour vous permettre de partager des contenus de notre site via les réseaux sociaux. Pour en savoir plus.

x