Caisse nationale du réseau des Urssaf

Stat'UR n° 30 - Décembre 2020
Un rebond marqué, mais qui ne comble pas le recul du début d’année

Le troisième trimestre 2020 permet, avec un peu de recul, d'établir le bilan économique du confinement du printemps. La plupart des établissements ont repris au moins partiellement leur activité. Ceux qui y recouraient ont cessé le chômage partiel. En conséquence, la masse salariale progresse très fortement, ce trimestre, + 18,4 % après un recul de 15 % le trimestre précédent. Malgré tout sur un an, le bilan est encore négatif : – 1,8 % (– 2,3 % au niveau national).
L’emploi salarié repart lui aussi à la hausse ce trimestre : + 1,9 %, mais cela ne suffit pas à compenser la perte de 3,1 % du 1er trimestre. Ainsi, l’évolution annuelle reste négative : – 1,2 %, (– 1,1 % au niveau national).
Dans tous les départements, la hausse de l’emploi ce trimestre ramène l’évolution annuelle à des taux supérieurs à – 1,6 % sauf dans l’Indre (– 3,4 %).
Sur un an, l’emploi salarié baisse dans tous les grands secteurs, à l’exception de la construction (+ 1,6 %)

Les chiffres Clés

11 900 postes regagnés ce trimestre, mais...

7 700 postes perdus sur un an.

18,4 % c’est la hausse de la masse salariale ce trimestre.

– 10 % de CDI signés par rapport au 3ème trimestre 2019.

Mis à jour le 17/12/2020

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et pour vous permettre de partager des contenus de notre site via les réseaux sociaux. Pour en savoir plus.

x