Caisse nationale du réseau des Urssaf

Stat'UR n° 21 - Octobre 2021
Au deuxième trimestre 2021 en Occitanie, les effectifs salariés du secteur privé dépassent leur niveau d’avant crise

La perspective de la levée des restrictions sanitaires entrevue à la fin du deuxième trimestre 2021 a favorisé la progression de l’emploi du privé mesuré à fin juin. Les effectifs salariés en Occitanie augmentent de 1,8 % ce trimestre, soit 25 900 postes créés en trois mois. Ils sont désormais supérieurs à leur niveau d’avant crise fin décembre 2019 (+1,2 %). La masse salariale soumise à cotisations retrouve également, au deuxième trimestre 2021, son niveau du quatrième trimestre 2019, le recours au chômage partiel continuant de diminuer. Le secteur tertiaire a créé deux fois plus de postes au deuxième trimestre qu’au précédent, en raison notamment d’un fort rebond dans l’hébergement-restauration, qui retrouve fin juin son niveau d’emploi d’avant crise, et, dans une moindre mesure, dans les activités culturelles et de loisirs. Les secteurs du commerce et de l’information et communication contribuent également au dynamisme du tertiaire. L’emploi intérimaire redémarre ce trimestre mais reste inférieur à son niveau d’avant crise.

L’emploi salarié marque le pas ce trimestre dans la construction après une forte hausse au premier trimestre. La progression des effectifs par rapport à fin 2019, avant le début de la crise sanitaire, atteint 5 %. C’est la plus forte hausse parmi l’ensemble des grands secteurs d’activité. L’industrie régionale perd à nouveau des postes ce trimestre. Le déficit d’emplois par rapport au niveau d’avant crise est important en région (-3 700 postes), notamment dans la fabrication de matériel de transport et dans les équipements électriques, électroniques et informatiques. En revanche, l’industrie agro-alimentaire continue de créer des postes. En Occitanie, les effectifs salariés progressent dans tous les départements au deuxième trimestre. Le rebond de l’emploi est toutefois plus marqué dans l’est de la région et dans le Tarn-et-Garonne. Seuls les départements des Hautes-Pyrénées et de la Haute-Garonne n’ont pas retrouvé, fin juin, leur niveau d’emploi d’avant crise.
 

Mis à jour le 13/10/2021

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et pour vous permettre de partager des contenus de notre site via les réseaux sociaux. Pour en savoir plus.

x