Caisse nationale du réseau des Urssaf

Stat'UR n° 43 - Octobre 2020
La crise impacte de plein fouet la masse salariale

La première moitié du second trimestre 2020 est marquée par le confinement généralisé instauré entre le 17 mars et le 10 mai visant à freiner l’épidémie de Covid-19. Des fermetures administratives d’établissements ont également continué au-delà dans certains secteurs et zones géographiques. Le chômage partiel ou les arrêts maladie ont été facilités par les pouvoirs publics.
Ces mesures ont conduit à enregistrer sur le trimestre la plus grande récession jamais observée en temps de paix. Elles affectent la masse salariale versée sur plus de la moitié du trimestre. « Cela se traduit par un recul très fort dans les Pays de la Loire : - 14,9 % par rapport au premier trimestre, lui-même en baisse de 3,0 % (r). Sur un an, le repli atteint 16,0 % » indique Fabien Berthelot, statisticien à l’Urssaf. Il ajoute également « avec - 0,4 % à fin juin 2020, les effectifs salariés du secteur privé reculent encore, de façon plus contenue ».

Les chiffres Clés

Evolution trimestrielle
- 4 000 emplois

Intérim : + 16,3 % (6 500 postes)

HCR* : - 5,9% (-2 850 postes)

*Hôtels cafés restaurants

Mis à jour le 07/10/2020

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et pour vous permettre de partager des contenus de notre site via les réseaux sociaux. Pour en savoir plus.

x