Caisse nationale du réseau des Urssaf

Stat'UR n° 43 - Juillet 2021
Hausse des effectifs malgré un contexte pesant

Au premier trimestre 2021, la situation économique demeure fragile, les effectifs salariés du secteur privé, mesurés en fin de trimestre, rebondissent de 0,4%, après avoir été quasiment stables (+0,1%) au trimestre précédent. Ils sont en baisse de 1,2% par rapport à la fin d’année 2019. Le secteur des HCR
est le seul à ne pas profiter de ce timide retour à l’emploi.
Le recours à des contrats à durée déterminés, ainsi qu’à du personnel en intérim diminue. La croissance enregistrée ce trimestre est uniquement liée à l’augmentation du nombre de déclarations en contrat pérenne.

L’accès au dispositif d’activité partielle (dit « chômage partiel) et les arrêts maladie accordés en cas de garde d’enfants, bien qu’en diminution dans de nombreux secteurs, sont reconduits ce trimestre uniquement pour les activités, dont la reprise n’est toujours pas autorisée (certains établissements du secteur des HCR et les activités récréatives). Des opérations de plans d’apurement ont démarré massivement dès le mois de février, entraînant une hausse record du nombre de demandeurs de délais. Les TPE PME restent les plus impactées par la crise, avec un taux d’impayés de près de 10%.

Les chiffres Clés

+0,4 % Évolution trimestrielle de l’emploi

+0,2 % Évolution trimestrielle des déclarations d’embauche

Mis à jour le 09/07/2021

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et pour vous permettre de partager des contenus de notre site via les réseaux sociaux. Pour en savoir plus.

x